Votre petit déjeuner idéal

feuille de route Défi Sucres - sem. 2
Feuille de route semaine 2
9 janvier 2017
graisses originelles - infographie
Infographie – Les graisses originelles
11 janvier 2017

Votre petit déjeuner idéal

gaufres mascarpone

Rien de tel pour bien commencer la journée qu’un bon petit déjeuner. Après avoir bien dormi, nous avons besoin de recharger nos batteries. Vous avez déjà sûrement beaucoup entendu parler de ce repas, mais dans les articles on parle généralement de diététique, d’équilibre nutritionnel etc. Et parfois ce qui est indiqué ne nous convient pas.
Dans cet article, je vous apprends à repérer VOTRE petit déjeuner idéal, ou, devrais-je plutôt dire VOS petits déjeuners idéaux. Dans ces temps où l’on voit fleurir beaucoup d’intolérances liées à la surconsommation de certains produits, et où  nous ne respectons plus les saisons des aliments, il est sage de repérer au moins trois variantes que vous pouvez alterner dans la semaine.

Le principe est très simple : nous savons depuis trèèès longtemps que nous n’avons pas tous les mêmes besoins. Pensez à l’ayurveda ou bien envisagez successivement les besoins d’un enfant, d’un adulte sportif, puis d’un adulte sédentaire et enfin d’une personne âgée. Pour savoir ce qui convient à nous, il faut TESTER.

Le test du petit déjeuner

  1. choisissez 7 petits déjeuners très différents
  2. testez-en un chaque jour de la semaine
  3. notez vos observations
  4. retenez ceux qui vous réussissent

Explications gaufres mascarpone

Faites votre liste

Voici quelques petits déjeuners que vous pouvez tester :
– un milk shake au lait cru, 1 œuf et une banane

– une crème budwig
– une salade de fruits protéinée
– un vrai muesli avec des flocons trempés
– un porridge avec du lait cru et des oléagineux
– un bouillon maison ou une soupe épaisse (avec un oeuf dedans)
– une soupe miso avec des algues et du tofu
– du bon pain bio au levain semi-complet avec du beurre cru, du fromage frais avec des herbes
– des bruscetta avec le même pain, huile d’olive et légumes
– des œufs (omelette, avec des légumes, sur le plat, à la coque)
– un petit déjeuner anglais : du bon jambon cru, des oeufs et des légumes
– de la charcuterie maison ou les restes de rôti du dimanche
– de la truite ou du saumon fumé
– rillettes ou beurre de poisson
– ou simplement les reste de la veille
– des crêpes maison aux bons oeufs et au lait cru avec ou sans gluten
– des galettes de sarrasin (germé ou non) avec des oeufs/jambon/saumon/légumes/fromage de chèvre par ex.
– des pancakes, des gaufres maison
– ou toute autre chose qui vous vient à l’esprit et que vous pouvez imaginer de manger au petit déjeuner. (en Hongrie on mange une sorte de ratatouille avec des oeufs et parfois du riz en été 🙂

Un seul mot d’ordre :  Un petit déjeuner protéiné, gras et très peu sucré.
(et un peu de bon sens, on ne mange pas chaque jour quelque chose à base d’oeuf, on ne mange pas chaque jour des produits laitiers, ni de la charcuterie ou du poisson ou du muesli ou des fruits… )

Prenez l’un des petits déjeuners choisis le matin, en changeant de jour en jour tout au long de la semaine. Notez  sur une feuille ou dans un carnet si sur le champ ce petit déjeuner vous convient, puis ajoutez vos observations deux heures après le petit déjeuner et enfin indiquez l’heure où vous commencez à avoir de nouveau  faim.  Après la semaine, faites le bilan : éliminez les petits déjeuners qui ne vous procure pas de satisfaction. Éliminez aussi ceux qui ne tiennent pas jusqu’à midi ou ne sont pas assez nourrissants pour vous procurer assez d’énergie pour la matinée. Gardez ceux qui vous conviennent, tant au niveau gustatif qu’énergétique et ce dans la durée.
Il se peut qu’au premier essai vous deviez éliminer  pas mal de petits déjeuners. Ce n’est pas un problème, faites une deuxième liste et recommencez le test avec d’autres type de repas. Vous verrez, assez rapidement, vous deviendrez expert dans votre faim et dans votre satiété.